Furieux, Pablo Correa affirme que Nancy a « un gardien en bois »

Scène marquante diffusée dans l’émission J+1 dimanche soir lorsqu’un cameraman a filmé la grosse colère de Pablo Correa après la défaite de Nancy face à Lorient (2-3). Dans un état second, l’entraineur nancéien s’est emporté et s’en est pris à son gardien : « La vérité c’est qu’on a un gardien en bois ». Sergey Chernik était évidemment visé.

Partager sur Facebook